Situation humanitaire en territoire de Mahagi: Le Chef adjoint du Bureau de Coordination des Actions Humanitaires des Nations Unies en RDC est à Mahagi


Situation humanitaire en territoire de Mahagi: Le Chef adjoint du Bureau de Coordination des Actions Humanitaires des Nations Unies en RDC est à Mahagi

Une délégation du Bureau de Coordination des Actions Humanitaires de Nations Unies en RDC (OCHA) est arrivée à Mahagi depuis ce lundi, 18 mai 2020. Objectif, évaluer la situation humanitaire qui prévaut en territoire qui porte le même nom et envisager des pistes d’interventions y relatives.

C’est à 12h30 que la délégation atterrit à l’aérodrome de Zale. A la tête, Monsieur Diego, Responsable Adjoint du Bureau de Coordination des Actions Humanitaires en RDC. Secondé par Madame Gloria, Cheffe de Bureau des mêmes actions en Ituri, la délégation compte 5 personnes.

Le Directeur de la Caritas Développement Mahagi-Nioka accueille la délégation. L’abbé Prosper RUGAMBA la conduit immédiatement au coeur de la Commune de Mahagi. Destination, Centre d’accueil Caritas. Ici, la mission rencontre tour à tour, le Ministre Provincial près le Gouverneur de Province et Ministre des Infrastructures, Travaux Publiques et Reconstruction à la tête du Comité Local de Sécurité conjointement avec les députés provinciaux du territoire, ainsi que les Forces vives du territoire de Mahagi. La rencontre a pour but recueillir leurs avis sur les besoins réels de la population.

Les visiteurs rencontrent, par la suite, l’évêque du Diocèse de Mahagi-Nioka. Monseigneur Sosthène AYIKULI exprime sa gratitude vis-à-vis de la délégation venue en ce moment difficile où, selon lui, on ne sait que faire.

« Beaucoup de familles d’accueil sont débordées. Beaucoup d’écoles sont allées en fumée! Déjà avec la gratuité, les écoles étaient immergées. Des écoles construites par les efforts de parents! Ça prendra du temps pour la reconstruction! », s’émeut Mgr Sosthène AYIKULI.

Le chef de la délégation demande comment ils peuvent aider la contrée. « La plus grande aide, c’est de retrouver la paix. Mais urgemment, il se pose les problèmes de logements, d’eau potable et de soins. Les conditions dans lesquelles vivent les déplacés sont dramatiques. », répond le prélat catholique.


Le Responsable de OCHA promet de plaider pour la mise sur pieds d’un plan d’interventions conjointes avec toutes les agences du système des Nations Unies présentes en Ituri dans les jours qui suivent.

Cette visite est consécutive à la crise humanitaire créée par les attaques récurentes de la milice CODECO. Attaques qui ont déjà touché 6 des huit chefferies que compte le territoire de Mahagi.

      Dieudonné UPIO VAKPA avec Radio Umoja Mahagi