SIXIEME CONSEIL DIOCESAIN DE CARITAS-DEVELOPPEMENT MAHAGI-NIOKA, ASBL

SIXIEME CONSEIL DIOCESAIN DE CARITAS-DEVELOPPEMENT MAHAGI-NIOKA, ASBL, TENU A MAHAGI DU 23 AU 24 MAI 2019. Thème: « La Caritas-Développement, instrument de l’Eglise diocésaine pour aimer en actes. 1 Jn 3, 18 ».Dans la perspective du renforcement de ses activités paroissiales opérationnelles, la Caritas-Développement Mahagi-Nioka (CDM) a tenu du 23 au 24 mai 2019, son sixième Conseil  Diocésain Ordinaire de l’année 2019 au sein du Diocèse de Mahagi-Nioka.
Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre général des orientations de chaque paroisse et des directives diocésaines de la Caritas Mahagi-Nioka avait pour thème: « La Caritas-Développement, instrument de l’Eglise diocésaine pour aimer en actes. 1 Jn 3, 18 ».

Ainsi, plus de 100 personnes ont été invitées par l’Evêque du Diocèse de Mahagi-Nioka à ce Conseil Diocésain dont les Curés de toutes les Paroisses, les Administrateurs des Paroisses et Quasi-Paroisses,  les Présidents des Comités Paroissiaux de Caritas-Développement (CPCD) de différentes Paroisses et Quasi-Paroisses, certaines autorités politico-administratives et sanitaires, certaines autorités religieuses, certains responsables des organisations de la Société Civile, les partenaires nationaux et internationaux de la Caritas-Développement Mahagi-Nioka. Ces participants ont pu se retrouver pendant deux jours, pour accroître leurs compétences, présenter les rapport des activités réalisées en 2018 et les projets d’avenir 2019, définir les priorités d’action au niveau des communautés de base et mettre en place les meilleures stratégies de mobilisation des ressources afin d’atteindre les objectifs qui sont les leurs. Enfin, formuler les recommandations.

C’est en cela que le premier jour a été consacré à la présentation des participants, l’exposé de Son Excellence Monseigneur l’Evêque de Mahagi-Nioka en rapport avec le thème choisi pour la circonstance, la présentation des rapports des CPCD et de la CDM. Le second jour a été marqué par la mise en commun des travaux en carrefour de cinq groupes constitués par la modération. Les travaux ont consisté principalement à relever les points forts et les points faibles de la CDM et ses Coordinations, des CPCD ainsi que la formulation des conseils, orientations, priorités, stratégies et des recommandations pour l’avenir. Ainsi, dans son dernier mot de clôture, Mgr Sosthène AYIKULI ADJUA, Evêque de Mahagi-Nioka, a souligné que la Caritas-Développement comme organisation de l’église catholique a pour mission de concrétiser, à travers ses interventions sur le terrain, les orientations et les directives de l’ordinaire du lieu, en rapport avec la promotion de développement socio-économique, de la solidarité et du partage, de la santé et de la  justice et paix. Il a fait siennes plusieurs recommandations, sans oublier d’autres, avec la promesse de faire leur suivi dans la mesure du possible. Ces différentes recommandations concernent : la collaboration entre la CDM et les CPCD, l’accompagnement des CPCD, la redynamisation et la visibilité des structures de Caritas paroissiale, la mobilisation de fonds, la mise sur pied d’un mécanisme pour le suivi des recommandations formulées par les participants, la collaboration avec les autorités politico-administratives locales lors de l’exécution des activités et l’information à leur fournir quant aux activités sur le terrain.

La dernière journée a été clôturée par une dance folklorique opposant les membres de la communauté Logo à ceux de la communauté Ndo tous du nord du Diocèse.