Ituri-Mahagi: Des dos d’âne sans panneau de signalisation inquiète les habitants

Depuis que la Commune de Mahagi a été victime de l’excès de vitesse de certains conducteurs de véhicules, on a, pour les forcer à accélérer suivant les normes, multiplié les dos d’âne(Bams). Mais alors en voulant nous sauver, il y a aussi des victimes de ce sauvetage car ceux qui ont bien placé ce dos d’âne n’ont pas placé des signaux jusque là, s’inquiète , Maitre Mokili Mungunuti David. Tout en énumérant quelques exemples et images de ces dos d’âne (Bams), cet activiste de droit de l’homme de la région parle aussi de la multiplicité des blessés dans la Commune de Mahagi admis au centre de santé de Mahagi Mission sans compter ceux qui sont admis au soin ailleurs. « Il faut donc des signaux car ceux qui ont fait ce travail le savent bien sinon bien qu’une bonne action ça peut perdre des valeurs » lance-t-il sur son compte facebook , relayé par www.caritasmahagi.org. « L’action en soi est une bonne affaire et félicitations car cela a  diminué les vitesses des nos conducteurs. Merci pour les dos d’âne mais , où est passé Commission Nationale pour la Prévention des Accidents Routiers » s’est-il exclamé.                                                                                                           

Dieudonné UPIO VAKPA