LANCEMENT DU PROJET DE CONSTRUCTION DU COMPLEXE SCOLAIRE LES SAINTS ENFANTS DE FATIMA

La problématique de l’insuffisance de nombre des écoles en République Démocratique du Congo en général et dans chacune de ses 26 provinces en particulier, ne limite non seulement la croissance de taux de scolarité, mais aussi une énorme augmentation du nombre de l’analphabétisme qui ruine la valeur de l’actuelle jeunesse, espoir du Congo avenir.
Nous notons aussi le mauvais état des infrastructures scolaires qui ne remplissent pas les normes relatives à la bonne marche des enseignements primaires, secondaires et universitaire voire des mauvais encadrements des élèves.
Compte tenu de cette situation, il faudra que, dans chacune de 26 provinces de la RD Congo, l’initiative de la construction des nouvelles écoles ou de réfectionner celles déjà existaient soit mis en exergue pour une bonne marche des enseignements.
Raison pour laquelle, l’Eglise Catholique du Diocèse de MAHAGI-NIOKA à travers son organisation la Caritas Développement MAHAGI-NIOKA (CDM) vient de lancer un projet de construction des bâtiments du Complexe Scolaire Saints Enfants de FATIMA qui fonctionnait depuis 2017 dans l’enceinte du Lycée ANUARITE.

Du lancement

C’est depuis le début du mois de juillet que le projet a pris son envol dans le quartier DRII à diagonale avec le lycée ANUARITE, commune de MAHAGI, Chefferies des WAR/PALARA, territoire de MAHAGI, Province de l’ITURI en République Démocratique du Congo.
La première phase consiste à aplanir le terrain où seront construits les bâtiments, travaux en cours de réalisation (Cfr. photo) ;
La seconde consistera au plutôt possible à la mise en œuvre de la construction de bâtiment maternel avec plus au moins 6 classes, un bureau et une salle de professeur et dans un plus rapide délai.
Voici à quelque sorte le plan d’ensemble du projet :
  1. Maternelle :
  • Un bâtiment contenant deux classes niveau 1, deux classes niveau 2 et deux classe niveau 3 (au total 6 classes) ;
  • Une salle de professeurs ;
  • Un bureau.
  1. Primaire
  • Un ou deux bâtiments contenant 12 classes ou salles ;
  • Une salle des enseignants ;
  • Un bureau.
  1. Secondaire
  • Un bâtiment en étage à un niveau (au minimum 18 salles et au maximum 36 salles) ;
  • Salle des enseignants ;
  • Un bureau.
En tenant compte de ce plan d’une manière ou d’une autre, nous osons croire que ce projet sera une réussite pour l’épanouissement de l’éducation nationale dans l’étendue du territoire de MAHAGI et ses environs et surtout dans la Province de l’Ituri.
Nous suggérons à tous les partenaires voulant participés pour aider ce projet à travers son financement d’être le bienvenu.
Que Dieu vous bénisse !
 
Abbé Prosper RUGAMBA BIRASSA
Directeur